Le Théorème de Cupidon

Auteur : AGNÈS ABÉCASSIS

L’histoire : Adélaïde est directe, exubérante, divorcée et revendique son célibat ! Philéas est complexé, maladroit et à la recherche d’une muse. Un quiproquo vient s’en mêler et les voilà partis dans un drôle de jeu du chat et de la souris mais à l’aveugle !

Extrait: Je déglutis sans me départir de mon sourire calme teinté d’une touche de sérénité. Une sorte d’acrobatie des zygomatiques qui endolorit les muscles de mon visage tant ils sont éloignés de la position qu’ils voudraient exprimer. Tentative vitale d’auto-manipulation mentale : elle-ne-le-fait-pas -exprès. Est-ce qu’on en veut au bébé qui salit votre chemisier en projetant dessus sa cuillère pleine de purée de carotte ? Non. On fiche le top maculé d’orange indélébile à la poubelle, et on attend que le bébé grandisse pour lui rappeler l’anecdote en rigolant.
Eh ben voilà, elle est comme ça, Kelly. Intellectuellement c’est un peu une tache.


Mon Avis :
Un livre à lire pour se détendre, sans prise de tête. Une romance plutôt comique, j’ai bien aimé le jeu du chat et de la souris sur quiproquo. 
Le style est fluide, les pages s’enchaînent, il y a beaucoup de traits d’humour (peut-être parfois trop), on frôle la caricature à certains moments, les personnages principaux sont sympathiques et les situations parfois farfelues.

À emmener pour un moment piscine (ou plaid suivant la saison) ou dans le train sans soucis.