Un merci de trop


Auteur : CARÈNE PONTE

L’histoire : À trente ans Juliette se considère comme transparente. Une petite fille sage et obéissante devenue adulte, dont le quotidien consiste à se plier en quatre pour faire plaisir à tous. Jusqu’au merci de trop.
Et ce merci là va déclencher une série d’évènements et de décisions plus ou moins catastrophiques ! Juliette va tenter de reprendre sa vie en main, mais c’est sans compter quelques imprévus…

Extrait :
— Appelle-moi Juliette, ce sera suffisant. Mes parents ne sont pas très fans des effusions de sentiments. D’autant moins que c’est la première fois que je leur présente quelqu’un.
— Tu veux dire que je suis ton premier fiancé ? Enfin… Que je suis
censé être ton premier fiancé ?
— Eh ! Ne me prends pas pour quelqu’un de coincé ! C’est juste que je n’ai jamais vécu de relation suffisamment sérieuse pour avoir envie d’en parler à mes parents.
— Donc, si je résume bien, ce soir, tu présentes un homme à tes parents pour la première fois, et cet homme t’a mise enceinte ?
— Tu as tout compris ! Tu vois pourquoi ça risque d’être tendu.

 

Mon avis : l’histoire idéale pour passer un bon moment de lecture.
Pas de prise de tête, des émotions, de l’humour et des péripéties avec une petite touche de réflexion sur soi en trame de fond. Le tout avec une plume facile, fluide et un rythme agréable qui nous emmène jusqu’au bout du livre sans longueurs.
On peut se retrouver dans certaines facettes de l’héroïne, les personnages secondaires sont assez attachants et certains dialogues vraiment bien tournés.

Un livre à glisser dans un sac pour passer le temps en bonne compagnie.

La Bibliothèque des coeurs cabossés



Auteur : KATARINA BIVALD

L’histoire : Été 2011, une touriste suède arrive à Broken Wheel dans l’Iowa. Souris de bibliothèque, Sara vient rencontrer Amy avec qui elle a tissé une amitié épistolaire. Cependant rien ne se passe comme prévu, et la voilà coincée pour deux mois dans une ville presque déserte, au milieu des champs de maïs. Rude épreuve pour la jeune femme, habituée à vivre dans ses livres.
Face aux personnages atypiques qui végètent dans la ville, elle est persuadée que la lecture peut changer les choses. Ce qui est sûr c’est qu’elle ne s’attendait pas à certains résultats.

Extrait : Annie May choisit ce moment pour se faufiler à l’intérieur de la boutique. Elle se fraya un chemin jusqu’au comptoir. Les habitants de Hope s’écartèrent gentiment sur le passage de cette vieille dame, ce qui impliqua malheureusement qu’ils se retrouvèrent amassés autour d’elle, tournés vers Sara, lorsqu’elle se pencha en avant et demanda dans un chuchotement que tout le monde entendit :
— Excusez-moi, je voudrais des … romans d’amour.
Elle regarda autour d’elle, se pencha encore davantage et dit tout aussi fort :
— Rien d’indécent, bien sûr.
Puis elle ajouta, pleine d’espoir :
— Avez-vous des Harlequin ?
 


Mon avis : une histoire étrange, qui sent la poussière d’été et celle des bibliothèques. Dans cette ville étouffée par l’ennui, où il ne se passe rien, le personnage principal se décrit lui-même comme transparente et fade. On finit par se demander comment une histoire peut démarrer dans un tel univers. Et pourtant quelque chose s’éveille, quelque chose d’atypique, d’un peu déconcertant et de doux. Une photo jaunie qui reprendrait des couleurs. Je l’ai surtout lue pour l’ambiance plus que pour le scénario, bien qu’on s’attache aux personnages et à leurs blessures cachées.
Une romance en trame de fond, des notes d’humour, et une jeune femme qui disperse des petites éclaircies à travers des livres. Un mélange qui nous donne l’impression d’une histoire entre parenthèses. 

Leïlan : l’Intégrale

Auteur : MAGALI SÉGURA

L’histoire : Axel, porteur d’une missive royale, entre en Leïlan afin d’accomplir sa mission. Monstres et légendes étendent leurs ombres, des complots se trament, un bandit mystérieux sillonne les terres et tient tête au duc d’Alekant, bras droit du roi.
Au milieu de ces évènements Axel rencontre par hasard la Fille-aux-yeux bleus. Subjugué, il n’a plus qu’un souhait : la retrouver. Mais dans le pays des deux lunes les illusions sont reines…
Quand chacun a des secrets et une destinée à accomplir, quelle place peut-on laisser à l’amour ?

Extrait : Quatre heures plus tard, lorsqu’Éléa, moyennement réveillée, regarda le ciel, elle fut étonnée de sa noirceur. Elle n’avait pas vraiment fait attention aux lunes la veille, elle ne se souvenait pas d’une promesse de pluie. Mais ce n’était pas le seul détail surprenant. San était là, le poil hérissé et les crocs sortis pour intimider les charatons – revenus, et de moins en moins patients! – sans vouloir, pour une fois, les chasser.
— Il en a croqué un, répondit Axel à son étonnement. Et le charaton ne doit pas être comestible. Par contre, poursuivit-il en montrant sa main gauche, ma chair est à la convenance de ces sales bêtes.
Son index et son majeur étaient criblés de trous ensanglantés. On pouvait presque suivre le tracé des mâchoires des charatons. Et ce n’était qu’un avertissement !


Mon avis
: Une histoire au style cape et d’épée, rempli de romance et qui se déroule dans un pays mystérieux et fascinant rempli de créatures étranges. Je l’ai dévoré adolescente ! Je l’ai relu récemment et j’aime toujours autant la plume fluide et l’enchaînement des intrigues. Peut-être qu’avec mon regard d’adulte j’ai été un peu moins transportée, mais j’ai retrouvé un effet « bulle » en le lisant. Les personnages sont attachants, les histoires d’amour se tissent de façon romantique, les combats sont vivants, on plonge dans l’univers sans aucun problème.

Un livre à lire si vous voulez une belle romance avec princes et princesses de caractère aux destinées compliquées. Et pourquoi pas à offrir à une lectrice plus jeune (nièce, soeur, cousine etc.) ?