Les Saisons de la Tempête

Auteur : ELLE COSIMANO

L’histoire : Aux portes de la mort, Jack se retrouve face à un choix. Devenu une entité physique de l’Hiver, il fait maintenant partie d’un cycle perpétuel. Chaque année, une Saison tue l’autre pour prendre sa place. Pris au piège du système, soumis à un classement macabre, Jack survit. Jusqu’au jour où il tombe amoureux de Fleur, la Printemps chargée de l’éliminer. Leur seule chance c’est de sortir de la boucle. Au risque de mourir, et cette fois-ci pour de bon.


Extrait : Être avec Noëlle était une option sûre. Nous étions pareils. C’était permis. Mais l’embrasser me faisait me sentir démuni, comme si j’avais abandonné l’idée de vouloir autre chose. Comme si j’avais rejoint la Garde de Chronos. Tout dortoir qui a besoin de Gardes n’est en réalité qu’une prison. Et après l’Annihilation dont j’ai été témoin hier, je préfèrerais encore manger l’écusson de Chronos que de lui jurer fidélité.
 


Mon avis : Il y a de très bonnes idées, j’ai beaucoup aimé ce concept de saisons réincarnées. L’histoire est dynamique (avec une narration au présent), on est plongé très rapidement dans l’action. La lecture est fluide mais j’ai ressenti une petite frustration à courir sur les talons des personnages, sans avoir le temps d’appréhender plus finement les dessous des cartes, de profiter un peu plus de l’univers. Cette rapidité a aussi limité l’attachement que j’aurais pu ressentir pour certains personnages, ce qui a diminué l’émotion de certaines scènes.
Il reste des petites questions en suspens (peut-être qu’elles trouveront leurs réponses dans le tome 2). Et j’ai parfois tiqué sur de légers points (mini-incohérences ou détails confus ?) : je me demande si cela est dû à la traduction. Pour la première fois je regrette de ne pas savoir lire en VO, j’aurais pu comparer ces petites nuances.
Malgré ces remarques, ce fut un bon moment de lecture (surtout la première partie) grâce à l’imagination riche de l’auteure.