Community



Auteur : LUNA JOICE

L’histoire : 3006. La Terre a été pacifiée grâce à Community, une technologie révolutionnaire qui permet à l’homme de communiquer par télépathie. L’égoïsme mis de côté au profit de la collectivité, conflits et inégalités appartiennent désormais au passé. Passionnée par les étoiles, Lyah est une jeune femme dotée d’une profonde soif de connaissances, qui la pousse à se poser beaucoup de questions sur le monde qui l’entoure. Bien plus que tous ceux qu’elle connaît… Pourquoi les humains ont-ils désormais interdiction de se toucher ? Pourquoi ne peut-elle pas choisir elle-même sa future Assignation ? Et pourquoi certaines bases de données lui sont-elles inaccessibles ? Tandis qu’elle exhume secret après secret sur la société aseptisée dans laquelle elle vit, une interrogation grandit dans son esprit. Pour Community, à quoi l’humanité a-t-elle renoncé ?

Extrait :
Isaak paraît étonné mais ne refuse pas. J’en profite pour discuter avec lui de son nouveau travail en tant que Cultivateur. Il me détaille sa journée, et cela me soulage un peu qu’il y mette tant de passion : je tiens à éviter qu’il ne rebrousse chemin sans moi pour aller déterrer ce que j’ai enfoui… Je réponds le strict minimum pour entretenir la conversation, mon esprit revivant en boucle ce qui vient de se passer. Mon ami n’a rien entendu, mais moi, si. J’ai crié. Il m’ a effrayée, et j’ai hurlé. Cela ne m’était jamais arrivé.
Je comprends ce que disait Athia à mon réveil au sujet de mes sens. Ils sont décuplés, au delà même de ce que j’imaginais possible. Si la parole m’est désormais accessible, quels autres secrets recèle Community 2.0 ?



Mon avis :
Une plume addictive, un univers futuriste travaillé : j’ai beaucoup apprécié le soin apporté dans les détails du quotidien. Les pages s’enchaînent, on découvre peu à peu les dessous de cette nouvelle humanité télépathique « unie », ainsi que les failles du sytème créé par Community. J’ai plongé rapidement dans l’ambiance.
J’ai juste un léger regret pour la fin qui, pour moi, s’emballe en un virage sec, et rompt un peu le rythme de base de l’intrigue, même si le fil directeur tient la route. Malgré ce cap, cela reste un très bon moment de lecture.
Ce roman a reçu le Prix Bernard Werber 2020, ayant lu pas mal de livres de cet auteur j’y ai retrouvé des thématiques communes, même si certaines sont abordées sous un autre angle.

Si l’humanité entière pouvait communiquer par la pensée, quel sentier prendrions-nous ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s