Into the deep

Auteur : SOPHIE GRISELLE

L’histoire : À plus de onze mille mètres de fond, la fosse océanique des Mariannes, au large de l’océan Pacifique : l’endroit le plus profond sur Terre…

C’est là que Sam Luzarche, jeune océanologue, découvre une créature qui pourrait bien remettre en question tout ce qu’il croyait savoir sur la science, sur les fonds marins et, en définitive, sur lui-même.


Mon avis : un roman d’ambiance où j’ai retrouvé des notes du Grand Bleu. Le suspense est prioritaire, sans actions en cascade, mais au contraire rehaussé par des découvertes et des révélations.
J’ai apprécié les personnages complexes, et cette plongée dans deux sortes d’abysses : la fosse des  Mariannes et soi-même. La thématique scientifique s’articule très bien avec l’Imaginaire dans cette intrigue, la lecture est très fluide. On retrouve l’obsession humaine, les limites floues de l’éthique face aux enjeux personnels, quand on touche au domaine de l’inconnu.
J’ai été sensible à l’atmosphère particulière créée par Sophie Griselle, le mystère de la créature et son lien avec la disparition de tout un peuple. Les quelques longueurs y ont leur place car elles sont cohérentes avec les débats intérieurs de Sam. 

La fin est laissée à l’interprétation du lecteur : promesse d’une fin funeste ?
Après tout vivre c’est une question d’équilibre entre nos différentes facettes… jusqu’à son terme.
Je garderai avec plaisir un oeil sur les futures publications de l’auteure.

Merci à Sophie Griselle et aux éditions SNAG pour l’envoi de ce service presse, ce fut une belle découverte !  

GASPS Saison 1 et 2

Auteur : MAÏLIS

L’histoire : Et une remorque pleine de squelettes supplémentaires, une ! Sans eux, le marché de Noël de Colmar retrouvera bientôt son allure d’antan. Plus vide, certes, mais moins morbide.
Je les plains. Pas les squelettes, mais ce qu’ils étaient avant de devenir des ossements démantibulés, dépourvus de chair. Quand des rêves les animaient encore… Et je les envie aussi.
Eux, ils ne perçoivent pas les spasmes bruyants et inutiles de ce monde à l’agonie.
Je suis mal placée pour me lamenter. Au sommet de la chaîne alimentaire, je ne crains rien. Si ce n’est moi-même…

Qui a dit que c’était facile de rester humain quand l’humanité elle-même part à la dérive ?


Extrait :
– Parce que vous croyez qu’ils seraient plus en sécurité où ? Avec vous peut-être ?
Je lâche un rire sans joie.
– Tout ce qu’on leur a fait subir avant qu’ils ne me trouvent, ce sont les humains qui le leur ont fait. Pas les éveillés.
Il tente de m’apaiser d’un geste.
– Je vous demande juste d’y réfléchir. Les enfants sont précieux. Depuis la catastrophe, les femmes ont du mal à en avoir. Et c’est devenu dangereux. Très dangereux.

 


Mon avis : Une très belle découverte !
J’ai accroché au premier tome, malgré le personnage principal taciturne, parfois colérique (sans être agaçant), un peu cynique, une anti-héroïne donc, auquel je me suis progressivement habituée.
La plume est fluide, dynamique, dans un style plutôt moderne.
L’univers post-apocalyptique mêlé de surnaturel est très addictif (et en plus ça se passe en France, merci ça change !), les chances de survie y sont minces et les mauvais côtés de l’être humain sont au premier plan dans ce monde où toutes les règles de base ont volé en éclats.
La violence règne sous différentes formes, les alliances sont souvent éphémères et les rares valeurs qui subsistent sont telles des lueurs d’étoiles dans une nuit profonde.

 Le tome 2 a frôlé le coup de coeur, je ne peux rien dire sans spoiler, juste que mon petit coeur sensible a mal digéré le destin d’un personnage, sniff.
Le retour en arrière était légèrement déroutant au début mais j’ai vraiment aimé en apprendre plus sur l’instant où tout a basculé. Et cette fin ! J’ai tellement hâte de lire la suite !

Un sentier à prendre si vous aimez le post-apocalyptique sombre. 

Ourana : Axiomes (tome 1)

Auteur : KABEE GREY

Quatrième de couverture : Ce que vous tenez là va vous scotcher ! Vous croyez que j’y vais un peu fort ? Attendez de voir dans quel véritable monde nous vivons !
Une fois que vous aurez lu son contenu, vous serez bien contents d’avoir été avertis de ce qui va s’abattre sur l’humanité. Le choc est garanti !

Emportez ce livre, cachez-le et préparez-vous à la vérité… Je vous dévoile TOUT !


Extrait :
– Doyenne, nous échangions juste sur leur Mouade. C’est fascinant de découvrir ce qu’il est devenu ! Saviez-vous que leurs escargots et leurs limaces ne dépassent même pas la taille de mon petit orteil ? s’exclama-t-il, amusé, en l’agitant, faisant tourner entre ses doigts la minuscule coquille que j’avais gardée au fond de ma poche. Et saviez-vous que leurs éléphants sont plus grands que nos escargots à nous ?
 

Mon avis : Assez perplexe face à cette quatrième de couverture, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en débutant ce roman. Et tant mieux ^^ ! L’auteure mêle des notions sérieuses d’astronautique, avec de la science-fiction et flirte par moments avec la fantasy. Le tout basé sur certaines théories du complot qui courent sur la toile. Le scénario et l’univers sont parfois complexes, malgré les explications du début, et l’auteure s’amuse également à balader le lecteur mais ce petit grain de folie donne une histoire vraiment originale ! La lecture est addictive, les pages se sont enchaînées sans que j’y prenne garde.
Ce mélange des genres m’a donné l’impression de lire deux histoires imbriquées en une. À la fin du tome des fils commencent à se relier, laissant présager une suite aussi surprenante.

Au final il faut savoir décrocher pour apprécier ce voyage, cette sortie des cadres donne un rendu inattendu et déroutant, mais j’ai apprécié ma lecture. Si vous cherchez quelque chose qui change de l’ordinaire, laissez vous tenter par l’imagination débordante de cette auteure.

Merci à @thebooktrotteuses (Instagram) pour ce concept de « livre voyageur » !